Quel soutien pour les mouvements de jeunesse hutois ?

Lors du Conseil communal du 23 avril, j’ai interrogé la majorité sur le soutien qu’elle compte apporter aux différents mouvements de jeunesse présents sur le territoire de la Ville.

En effet,  ils sont nombreux et réunissent chaque semaine des centaines d’enfants (scouts, patros, mutuelles,…). Ces organisations participent à faire de nos jeunes des citoyens solidaires, investis, critiques et ouverts sur le monde.

Depuis environ un an, des signaux positifs ont été envoyés envers ces mouvements grâce à une meilleure publicité sur le site internet de la Ville, par exemple, ou par la mise à disposition d’un camion de la Ville pour les aider à transporter le matériel nécessaire pour leur camp.

Cependant, je voulais savoir ce que la commune envisageait de faire à plus long terme dans trois domaines :

1)      La Ville compte-t-elle réitérer cette aide logistique pour les camps 2013 (et ceux des années futures) ?

2)      Que compte-t-elle faire à plus long terme pour continuer d’améliorer la visibilité des mouvements de jeunesse (publicité dans les écoles, site internet,…)?

3)      Qu’envisage-t-elle de faire pour faciliter la vie de ces organisations (prêt de matériel, mise à disposition de locaux,…) ?

A ces interpellations, l’échevin responsable a répondu qu’il n’y avait pas de raison de ne plus accorder à l’avenir les aides déjà fournies, ce qui est une bonne chose. Il a également ajouté qu’il suffisait aux organisations le souhaitant de faire des demandes d’aide pour bénéficier de plus de soutien logistique et publicitaire. Cependant, aucun projet de collaboration à long terme n’est envisagé et c’est regrettable…

Share

Le Conseil communal en direct sur le net : bientôt à Huy ?

Plusieurs choses favorisant la démocratie participative existent déjà au sein de la Ville de Huy. Par exemple, son site internet permet déjà aux citoyens d’obtenir les ordres du jour et depuis peu, à la demande d’Ecolo, les procès-verbaux des réunions du conseil communal. Un outil supplémentaire pour rapprocher la politique des citoyens serait la diffusion des séances en direct sur le site internet de la Ville. C’est ce que nous avons proposé lors du Conseil communal de ce 23 avril 2013.

En effet, l’article 12 du règlement d’ordre intérieur du Conseil communal précise que les séances sont publiques et que les enregistrements visuels et sonores y sont autorisés.

Cependant, les places réservées au public et à la presse pour assister aux réunions sont peu nombreuses (une vingtaine de places assises pour une ville de 21000 habitants), ce qui oblige les gens à rester debout ou à s’assoir sur les appuis de fenêtre.

De plus, l’accès à la salle du conseil est peu adéquat, notamment aux personnes à mobilité réduite.

En outre, les séances du conseil communal sont souvent houleuses et les noms d’oiseaux volent ! Une certaine retenue et des échanges plus constructifs ne feraient qu’améliorer la démocratie au sein de l’assemblée et une plus large diffusion des débats favoriserait ces rapports plus constructifs. On n’assisterait sans doute plus à des règlements de compte sans intérêt, à moins de vouloir passer pour des irresponsables aux yeux des gens.

Ensuite, certaines communes appliquent déjà ce système, comme Crisnée où le succès est au rendez-vous depuis maintenant presque 4 ans, ou bien Liège qui étudie sérieusement la question pour l’instant. Sans oublier bien évidemment que tous les parlements de ce pays pratiquent déjà ce système.

Enfin, sur un plan plus pratique, le coût d’une telle opération serait très faible. Beaucoup moins important que les 70000€ d’iphones achetés par la Ville de Charleroi et même inférieur au montant d’un seul jeton de présence. En effet, des applications gratuites existent pour retransmettre en streaming directement depuis un smartphone ou un ordinateur portable vers internet. Il suffirait donc de pousser sur « play » et « stop » en début et fin de séance publique. Le seul investissement serait l’achat de petits micros portables à placer sur les tables (environ 4 à 30€/pièce) et éventuellement les tests à réaliser en compagnie d’un informaticien.

En conséquence, nous avons proposé de charger le collège de préparer l’opération de retransmettre en direct les séances du conseil communal sur le site internet de la ville pour le mois de juin au plus tard (en lui laissant le choix de suivre la piste proposée ci-dessus ou celle d’une télé locale intéressée).

Nous avons également proposé d’insérer au règlement d’ordre intérieur de l’assemblée un article 12bis, entrant en vigueur une fois les modalités pratiques définies par le collège ou une commission adéquate et au plus tard le 15 juin 2013, libellé comme suit :

« Les séances du conseil communal sont retransmises en direct sur le site Internet de la Ville. »

Malheureusement, la majorité conservatrice en place à Huy a refusé l’idée…

Share

L’interpellation citoyenne facilitée ? NON, une fois de plus…

Lors du Conseil communal du 19 mars dernier, j’avais interpellé la majorité en leur demandant de revoir le Règlement d’Ordre Intérieur de l’assemblée afin de favoriser l’interpellation de celle-ci par les citoyens. Cela avait été refusé en prétextant qu’une telle modification nécessitait la réunion d’une commission spéciale.

Cependant, depuis lors, aucune commission ne s’est réunie pour traiter du sujet. Or, plusieurs citoyens m’ont contacté pour savoir comment interpeller le Conseil communal. J’ai bien été obligé de leur répondre que, dans la situation actuelle, aucune interpellation n’était possible avant le mois de décembre 2014.

Dès lors, il est urgent de réunir cette commission spéciale afin de modifier cette règle totalement anti-démocratique !

C’est l’objet de la proposition que j’ai faite au Conseil communal du 23 avril. Dans celle-ci, je demandais à ce que cette fameuse commission soit réunie dans le mois suivant le vote et qu’une meilleure publicité du système soit réalisée une fois la modification effectuée.

Découvrez ici le projet de délibération complet.

Cette proposition a malheureusement été refusée par la majorité. Leur excuse : trop de travail ! Cette réponse est assez cocasse lorsque l’on voit le peu de projets mis sur la table depuis six mois…

Cela traduit en tout cas un certain mépris, pour ne pas dire un manque total de considération, vis-à-vis de la population et de la démocratie participative !

Share

Ciné-débat : « Les moissons du futur »

écolo j Huy-Waremme vous convie à son ciné-débat le 8 mai aux Variétés à Amay à 19h30.

C’est le film « Les moissons du futur » de Marie-Monique Robin qui sera visionné.  Après « Le Monde selon Monsanto » et « Notre poison quotidien », Marie-Monique Robin livre le dernier opus de sa trilogie, « Les Moissons du futur », une enquête résolument optimiste sur les remèdes possibles à la crise alimentaire qui touche la planète.

Suite à la projection, quatre intervenants de choix seront présents pour débattre et répondre à toutes vos questions sur les thèmes de l’alimentation et de l’agriculture !

Ceux-ci sont :

  • Gary Vanvinckenroye, Président de la fédération des jeunes agriculteurs,
  • Monika Dethier-Neumann, Députée écolo au Parlement wallon :
  • Virginie Pissort, SOS faim
  • un maraîcher bio

Entrée gratuite.

Au plaisir de vous y voir !

Rodrigue Demeuse et Julie Faniel, co-présidents d’écolo j Huy-Waremme

Share

Programme Stratégique Transversal : une belle occasion gâchée !

En lisant la presse du week-end dernier, nous avons donc appris que la Ville de Huy ne figurait pas parmi les 24 communes retenues par la Région Wallonne comme projets pilotes pour le développement d’un Programme Stratégique Transversal (PST), sorte de feuille de route accompagnant la gestion de la commune pour six années.

Si cette non-sélection ne nous étonne pas au regard des nombreuses faiblesses de l’acte de candidature présenté par la majorité (voyez à ce sujet ce que nous en disions au dernier Conseil communal), elle est surtout dommageable pour l’avenir de notre Ville. Il s’agissait en effet d’une occasion inédite d’enfin engager Huy dans une vision politique à long terme. C’est raté !

Alors que des communes comme Wanze, Hannut ou Modave ont été sélectionnées, Huy reste sur le carreau. Cela démontre en tout cas que les fameux « relais » dont se prévalaient les membres du collège pour appuyer la candidature sont très relatifs…

Mais restons positifs et espérons que, malgré cet échec, la majorité s’engagera rapidement dans une dynamique participative empreinte d’une véritable vision à long terme !

Share

Transition Tour : Province de Liège

Les jeunes écologistes de la province de Liège t’invitent à un événement inédit !

En effet, le 11 mai prochain, nous nous réunirons pour passer une journée sur le thème de la transition écologique de la société !

Au fil de notre voyage en province de Liège, nous irons à la rencontre des initiatives de transition ! Attends toi à être surpris !

Au programme de la journée :

Rendez-vous à 9h du matin place Saint-Lambert, à Liège.

  • Visite d’une brasserie aux processus de production respectueux de l’environnement + dégustation à Marsinne
  • Chantier participatif : écolo j met les mains dans le cambouis !

Et après avoir bien travaillé ?

Nous serons de retour à Liège vers 18h30 pour passer la soirée à la Casa Nicaragua. cette soirée sera elle aussi placée sous le signe de la transition !

Si tu es à la recherche de nouvelles expériences, tu vas être servi : nous te proposerons une dégustation d’insectes cuisinés selon différentes recettes !

S’en suivra un souper-concert endiablé (les noms des groupes seront confirmés incessamment sous peu !)

La participation à l’événement est entièrement gratuite. Le nombre de places étant limité, nous te demanderons cependant de t’y inscrire via le formulaire disponible ici.

Notre projet t’intéresse ? Nous avons piqué ta curiosité et tu souhaites obtenir davantage de renseignements ? N’hésite pas à nous contacter par mail et à nous rejoindre sur facebook.

Dans l’attente de t’y rencontrer, nous te souhaitons une belle journée !

Les co-présidents d’écolo j Huy-Waremme, Liège, ULg et Verviers

Share

Enfin un calendrier des conseils communaux !

Voilà des mois qu’on l’attendait ! On n’osait plus y croire… Et pourtant, il vient juste d’arriver dans notre boîte mail : le calendrier des réunions du Conseil communal jusqu’au mois de juillet (c’est toujours ça !).

En effet, depuis le début de notre mandat, en décembre dernier, pas un seul Conseil ne s’était tenu le deuxième mardi du mois, alors que c’est le jour qui avait été convenu à l’occasion de notre installation. La modification incessante des dates attendues posait de sérieux problèmes d’organisation étant donné que chaque réunion du Conseil nécessite un certain nombre de réunions de préparation, de consultation de dossier ou encore de commissions, ce qui absorbe plusieurs soirées et après-midis…

Grâce à ce calendrier, nous allons enfin pouvoir préparer les réunions dans des conditions plus confortables !

Voici donc en exclusivité les dates des prochains Conseils communaux :

  • le mardi 23 avril 2013
  • le mardi 14 mai 2013
  • le mardi 11 juin 2013
  • le mardi 02 juillet 2013

Au plaisir de vous y retrouver !

Share

Un PST ou un PSP ?

Lors du conseil communal du 19 mars, la majorité nous a présenté son acte de candidature à la sélection organisée par la Région Wallonne pour engager certaines communes dans la réalisation d’un PST, un programme stratégique transversal. Le PST consiste à établir un plan d’actions sur l’entièreté de la législature, tant au niveau de l’organisation interne de l’administration que dans les projets externes développés vers et avec les citoyens.

Si la démarche de vouloir enfin engager la Ville de Huy dans une vision politique à long terme nous semble positive, le groupe Ecolo a fait part de plusieurs remarques tant sur la forme que sur le fond de l’acte de candidature qui était soumis « pour information » aux conseillers.

Tout d’abord, nous regrettons que celui-ci ne nous ait pas été soumis pour avis avant de l’envoyer à la tutelle. Cela aurait peut-être permis d’en améliorer le contenu en y intégrant les suggestions des membres du conseil, toutes tendances politiques confondues. Etant donné que ce programme va engager la Ville pour 6 ans, une plus grande concertation aurait sans doute été un signe d’ouverture démocratique.

Ensuite, en lisant la candidature, nous avons plutôt l’impression d’avoir affaire non pas à un PST, un programme stratégique transversal, mais plutôt à un PSP, un programme sans projet. En effet, si la partie de l’acte de candidature concernant le volet interne est plutôt bien fournie (ce qui semble assez logique vu que l’administration a déjà été réformée en profondeur ces dernières années), les projets externes sont quasiment inexistants.

Ainsi,  les motivations de la majorité à entreprendre ce PST sont uniquement tournées vers l’interne. La seule allusion à l’extérieur concerne l’association des citoyens au projet. Mais lorsqu’on lui demande ce qu’il compte faire pour intégrer ceux-ci, le collège répond qu’il verra au cas par cas. Sera-ce au moyen de rencontres, de toutes-boîtes, de consultations populaires ? Pas de réponse. Bref, c’est très peu clair et cela risque malheureusement d’handicaper sérieusement la candidature de la Ville.

Enfin, la Région Wallonne demande de citer des synergies qui existent au sein de la commune. Cette question aurait pu être l’occasion d’évoquer les nombreuses collaborations et ASBL (plus de 37 ASBL paracommunales) qui existent au sein de la Ville. Mais la majorité se contente là aussi du minimum en en citant… 5 !

Bref, les chances de la Ville de Huy d’être sélectionnée comme commune pilote dans le cadre du PST semblent malheureusement réduites. Espérons toutefois que, même en cas d’échec, la majorité tentera de développer malgré tout un projet politique à long terme…

Share