Huy bientôt « Commune Zéro Déchet » ?

Le Ministre wallon de l’environnement vient de lancer un nouvel appel à candidatures visant à sélectionner 10 communes qui s’engagent dans la dynamique « zéro déchet ». L’objectif de ce plan est d’aider les communes à réduire la production de déchets sur leur territoire sous la barre des 100 kg par habitant par an d’ici à 2025.

Actuellement, la Ville de Huy bat tous les records de l’arrondissement en termes de production de déchets résiduels par habitant, avec 134 kg par an, ce chiffre étant même en augmentation ces dernières années. Avec l’introduction récente du tri des déchets organiques, un premier pas a été fait dans la bonne direction. C’est donc justement l’occasion d’aller encore plus loin en s’inscrivant dans la dynamique zéro déchet lancée par la Wallonie.

C’est pourquoi, nous proposerons, lors du Conseil communal de ce 27 février, que la Ville participe à l’appel à candidatures qui se clôture le 30 mars 2018.

Si la Ville est sélectionnée, elle recevra alors l’aide gratuite d’Espace Environnement pour dresser un diagnostic de la situation et, surtout, mettre en place des actions concrètes.

Parmi les actions possibles, citons la mise en place d’une EcoTeam, l’organisation d’un « Défi Familles Zéro Déchet », le soutien des initiatives citoyennes Zéro Déchet, le développement d’actions Zéro Déchet à destination des écoles et des jeunes, la mobilisation des commerçants, producteurs locaux, circuits courts autour du Zéro Déchet, le développement de sites de compostage collectif, la promotion du réemploi et de la réparation, la transformation des événements locaux en évènements Zéro Déchet…

Il s’agit donc d’une magnifique opportunité pour la Ville et d’un beau challenge à relever ! Espérons que la majorité se montrera progressiste en la matière…

Plus d’infos ici.

 

Share

Ecolo Huy dénonce l’enlisement du dossier de la rue Neuve !

Dans la presse de ce mardi, le Bourgmestre de Huy annonce qu’il laisse un nouveau délai aux propriétaires des immeubles effondrés de la Rue Neuve pour proposer un projet commun. Pour Ecolo Huy, ce nouveau report est inacceptable !

« Cette énième reculade traduit l’absence de vision et d’ambition du Collège pour le redéploiement de la Rive gauche, estime Rodrigue Demeuse, conseiller communal. La majorité ne prend pas ses responsabilités alors qu’elle est censée montrer la voie et proposer un véritable projet innovant pour la Rue Neuve et ses commerces ».

Tous les mois, le Bourgmestre annonce en effet un report du délai qu’il avait lui-même fixé aux propriétaires pour déposer un projet. Ainsi, il avait d’abord parler de la fin de l’année 2017, avant de prolonger l’échéance au mois de janvier, puis mars, et aujourd’hui avril. « Cela fait pourtant deux ans et demi que la Rue Neuve est dans cet état et que les riverains et les commerçants souffrent de l’image détériorée du quartier, rappelle Samuel Cogolati, conseiller communal. On a déjà perdu beaucoup trop de temps ».

En effet, pour Ecolo Huy, il est plus que temps de passer à l’action et d’exproprier le chancre afin de proposer un projet global de redynamisation de cet espace. Il n’est pas admissible d’attendre encore jusqu’en avril pour envisager une expropriation.

« Il y a près d’un an, après avoir rencontré l’ensemble des commerçants de la Rue Neuve, nous avions lancé un appel au Collège pour qu’il se saisisse enfin du dossier et entame les démarches d’expropriation du chancre, ajoute Rodrigue Demeuse. A l’époque, le Bourgmestre nous taxait de populistes. Aujourd’hui, nous sommes toujours convaincus qu’une expropriation sera non seulement inévitable, mais que de nombreux mois supplémentaires auront à nouveau été perdus par manque de dynamisme du Collège sur ce dossier ».

Il est en effet extrêmement peu probable que les propriétaires des immeubles effondrés, dont les assurances se déchirent au sujet des responsabilités dans le drame, parviennent à trouver un accord sur un projet commun. Et même si, par miracle, cela se produisait, il ne suffit pas de mettre en place un projet qui convienne aux propriétaires. Pour Ecolo Huy, il faut un projet qui soit réfléchi avec les Hutois et les commerçants du quartier, afin de proposer quelque chose d’innovant qui permette de réellement redynamiser le quartier, sans se contenter de refaire ce qui existait auparavant. La Ville a là un rôle essentiel à jouer pour mener à bien une telle dynamique !

C’est pourquoi Ecolo Huy propose d’exproprier les immeubles effondrés et d’organiser un concours d’architectes qui serait aussi transparent que possible en permettant aux Hutois de donner leur avis sur le meilleur projet pour le futur de la rue Neuve.

Sur base des demandes déjà exprimées par les commerçants, ce projet pourrait, par exemple, consister en une petite place lumineuse, sécurisée et bordée de commerces innovants et de qualité au rez-de-chaussée, de nouveaux appartements à l’étage, et d’un espace occupé notamment par un salon de dégustation (par exemple, une crêperie ou un glacier) avec une petite terrasse où il serait agréable de se poser. Il s’agit évidemment d’une idée devant alimenter la réflexion et qui doit pouvoir être améliorée et retravaillée avec les Hutois.

Il est grand temps d’enfin avancer concrètement dans ce dossier et de faire souffler un vent d’énergie et de dynamisme sur la Rive Gauche !

Share