Cécile Bertrand candidate d’ouverture sur la liste régionale d’Ecolo Huy-Waremme

Après le vote à l’unanimité intervenu ce 11 mars en assemblée générale de ses membres, Ecolo Huy-Waremme est fier d’annoncer la présence sur sa liste régionale d’une candidate d’ouverture et d’envergure, en la personne de Cécile Bertrand. Habitant Tavier (Anthisnes) depuis 1977, dans ce Condroz qu’elle aime tant, elle occupera la première suppléance sur la liste. 

Militante féministe, pacifiste et environnementaliste de longue date, elle apporte ainsi sa sensibilité citoyenne et artistique, riche d’une grande expérience des enjeux sociaux et environnementaux qu’elle a pu découvrir au cours d’un parcours de vie particulièrement engagé. Cartooniste et artiste, Cécile est bien connue pour ses caricatures de presse dans Le Vif/L’Express, Imagine et La Libre Belgique. Elle est également auteur et illustratrice d’une vingtaine de livres pour enfants. Retraitée depuis 2018, elle continue à dessiner pour différents supports. Mais Cécile Bertrand est aussi connue pour son engagement dans de multiples causes, notamment dans Cartooning for Peace,réseau international de dessinateurs de presse, créé par Plantu et Kofi Annan en 2006 avec pour objectif de défendre avec humour le respect des cultures et des libertés. Cécile participe notamment, à travers cette plateforme  revenue au premier plan suite à l’attentat de Charlie Hebdo, à des expositions et des interventions dans les écoles et les prisons, pour un mieux vivre ensemble. Depuis peu, elle a même créé une académie dans le but d’aider les jeunes auteurs de cartoons politiques à décoller.

Quant à l’engagement écologiste de Cécile Bertrand, il ne date pas d’hier. Dès les années 1970, elle participait déjà aux Amis de la Terre, pour qui elle a illustré « La feuille de chou » et d’autres publications. Néanmoins, étant journaliste et voulant garder son indépendance, elle ne s’est jamais affiliée à un parti. Maintenant libérée de cette exigence, elle a accepté de s’engager sur la liste Ecolo.

« C’est une joie pour moi de rejoindre un groupe aussi dynamique défendant un véritable projet d’avenir global et cohérent », explique Cécile Bertrand. « Après avoir observé la société pendant des années dans mon travail de caricaturiste de presse, je ressens aujourd’hui l’envie de contribuer à la rendre plus juste et plus verte. Je suis convaincue qu’un autre monde est possible et je veux y contribuer, en passeuse de relais avec cette nouvelle génération qui s’engage de façon incroyable ».

« En choisissant comme première suppléante une citoyenne n’ayant jamais fait de politique, c’est un signal fort que nous envoyons », lance Rodrigue Demeuse, qui mènera la liste à la région. « Nous voulons dépoussiérer la politique et placer les revendications des citoyens au cœur de nos préoccupations. Nous sommes donc honorés qu’une femme aussi engagée ait accepté de nous rejoindre pour mener cette campagne. Car Cécile appartient, elle aussi, à la génération climat ». 

Cécile Bertrand souhaite aujourd’hui mettre sa créativité au service du projet porté par Ecolo. « Je veux notamment défendre un meilleur statut pour les artistes, soutenir la jeunesse, ou encore sécuriser la place des cyclistes et engager enfin une réelle alternative en matière de mobilité en zones rurales, un enjeu dont tous les habitants de notre région mesurent l’importance », conclut-elle.

Share

Rodrigue DEMEUSE et Géraldine BLAVIER en duo à la Région !

Communiqué de presse – Ecolo Huy-Waremme

Réunis en assemblée générale ce jeudi 31 janvier 2019, les membres d’Ecolo Huy-Waremme ont désigné l’ensemble des candidates et candidats qui porteront le projet d’Ecolo pour les élections de mai prochain. Ils ont très largement plébiscité ces derniers et ce qu’ils représentent : de la jeunesse, du dynamisme, des compétences fortes et diversifiées au service d’un projet de société enthousiasmant et porteur d’espoir.

Ecolo est ainsi le premier parti à se mettre en ordre de marche pour relever les énormes défis auxquels sont confrontés notre société en général, et notre arrondissement en particulier. Les enjeux sociaux, environnementaux et démocratiques n’ont jamais été aussi grands. Il y a urgence et les citoyens, jeunes en tête, se font entendre plus fort que jamais pour exiger des réponses fortes et courageuses en vue d’une transformation profonde de la société.

Une liste complète et équilibrée !

Les militants d’Ecolo ont entendu ce message en désignant démocratiquement, pour emmener la liste à la Région des candidats qui appartiennent à cette « génération climat » et qui sont bien décidés à bousculer la politique traditionnelle du « on a toujours fait comme ça ». Ils peuvent également compter sur le soutien et l’engagement, à leurs côtés, de personnalités plus expérimentées pour porter les priorités d’Ecolo : la transition énergétique, la lutte contre les dérèglements climatiques, la protection de la biodiversité et de notre cadre de vie, l’inclusion sociale et la lutte contre la précarité, l’alimentation saine et durable, la mobilité, la démocratie et la transparence en politique, la culture, le soutien aux acteurs de l’enseignement, aux TPE et indépendants… Tous ces ingrédients d’un projet de société positif, capable de recréer du lien, du sens et du bonheur pour toutes et tous.

C’est Rodrigue Demeuse qui emmènera la liste avec passion et détermination.Du haut de ses 26 ans, ce Hutois bosseur et dynamique a déjà une véritable expérience politique et professionnelle. Conseiller communal à Huy depuis 2012 et chef de groupe, il incarne une nouvelle génération politique capable de faire bouger les lignes et d’apporter du sang frais et des idées neuves. Avocat investi au quotidien dans l’accompagnement des pouvoirs locaux et assistant à l’Université de Namur, il est passionné tant par les sujets régionaux que communautaires, tels que la démocratie participative, la fiscalité, la transition énergétique et économique, la jeunesse et l’enseignement fondamental et supérieur.

Géraldine Blavier, 33 ans, maman de 2 enfants et militante écologiste enthousiaste et engagée de longue date, sera à ses côtés pour former un duo de tête complémentaire et dynamique. Originaire de Liège, où elle fera un passage remarqué au Conseil communal, elle vit désormais à Remicourt, où elle a été élue conseillère communale lors des dernières élections. Son travail d’agent de développement à la Fédération rurale de Wallonie l’amène à parcourir chaque jour les communes rurales de notre arrondissement pour y mettre en place des projets en matière d’agriculture, de mobilité, de logement, de transition écologique, sociale et démocratique, qui sont donc logiquement les sujets qu’elle portera plus particulièrement dans cette campagne.

Les autres candidates et candidats de la liste régionale apportent leur expérience militante, sociale et politique, notamment via la présence de Jean-Michel Javaux à la dernière suppléance, en soutien à cette nouvelle génération.

Seule la première place en suppléance est laissée libre et sera complétée ultérieurement par une candidate féminine sur proposition du bureau de campagne régional, dans les prochaines semaines.

Voici donc la liste régionale complète :

Pour les effectifs :

1. Rodrigue DEMEUSE, 26 ans, Huy, avocat et assistant à l’Unamur

2. Géraldine BLAVIER, 33 ans, Remicourt, agent de développement à la FRW

3. Luc VIATOUR, 56 ans, Héron, professeur et président du CPAS

4. Isabelle DENYS, 39 ans, Marchin, directrice d’école primaire

Pour les suppléants :

1. ….

2. Johan VOLONT, 48 ans, Hannut, fonctionnaire fédéral

3. Julie FANIEL, 28 ans, Wanze, professeure

4. Jean-Michel JAVAUX, 51 ans, Amay, bourgmestre

Une rencontre avec la presse sera organisée dans les prochaines semaines pour vous présenter ces différents candidats ainsi que nos priorités pour la campagne qui démarre.

Share

Quels dispositifs mis en place par la Ville pour faciliter le vote des personnes handicapées ?

Il y a 6 ans, juste avant les élections de 2012, nous avions rencontré une habitante de Saint-Léonard dont la fille était aveugle. Sa fille souhaitait absolument exercer son droit de vote, mais cette dame était dans l’impossibilité de la conduire au bureau de vote et encore moins de l’assister pour voter. Elle était donc allée trouver la Ville pour savoir quelle(s) aide(s) elle pouvait obtenir. Et la seule réponse qu’elle avait obtenue avait été : « Adressez-vous à un parti politique »…

Cette réponse n’est évidemment pas satisfaisante et démontre l’importance d’améliorer la situation !

La Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, ratifiée par la Belgique en 2009, stipule explicitement que le vote doit être accessible à tous et que les autorités doivent organiser l’aide nécessaire pour permettre à toutes les personnes handicapées d’aller voter.

D’où la question que nous poserons à l’occasion du Conseil communal de ce 25 juin, qui comporte deux volets.

1) Quelles initiatives spécifiques la Ville compte-t-elle mettre en place afin de faciliter l’accès aux bureaux de vote pour les personnes souffrant d’un handicap ? Notamment en termes de transports, d’accessibilité de l’ensemble des bureaux de vote, de sensibilisation des présidents de bureaux et assesseurs, etc. Pourquoi ne pas également installer des bureaux de vote dans certaines maisons de repos pour les personnes âgées qui ont du mal à se déplacer ?

2) Et surtout, comment la Ville envisage-t-elle d’informer efficacement les citoyens concernés des différentes aides qui existent ou seront mises en place et pour lesquelles une demande spécifique doit être effectuée préalablement (transport, assistance, bureaux adaptés) ? A cet égard, c’est notamment essentiel d’informer le personnel communal afin qu’il puisse répondre adéquatement aux questions qui lui seront posées.

Share