L’interpellation citoyenne facilitée ? NON, une fois de plus…

Lors du Conseil communal du 19 mars dernier, j’avais interpellé la majorité en leur demandant de revoir le Règlement d’Ordre Intérieur de l’assemblée afin de favoriser l’interpellation de celle-ci par les citoyens. Cela avait été refusé en prétextant qu’une telle modification nécessitait la réunion d’une commission spéciale.

Cependant, depuis lors, aucune commission ne s’est réunie pour traiter du sujet. Or, plusieurs citoyens m’ont contacté pour savoir comment interpeller le Conseil communal. J’ai bien été obligé de leur répondre que, dans la situation actuelle, aucune interpellation n’était possible avant le mois de décembre 2014.

Dès lors, il est urgent de réunir cette commission spéciale afin de modifier cette règle totalement anti-démocratique !

C’est l’objet de la proposition que j’ai faite au Conseil communal du 23 avril. Dans celle-ci, je demandais à ce que cette fameuse commission soit réunie dans le mois suivant le vote et qu’une meilleure publicité du système soit réalisée une fois la modification effectuée.

Découvrez ici le projet de délibération complet.

Cette proposition a malheureusement été refusée par la majorité. Leur excuse : trop de travail ! Cette réponse est assez cocasse lorsque l’on voit le peu de projets mis sur la table depuis six mois…

Cela traduit en tout cas un certain mépris, pour ne pas dire un manque total de considération, vis-à-vis de la population et de la démocratie participative !

Share