Quelques pistes pour sécuriser les abords de la Foire à 1€

La désormais traditionnelle foire à 1€ de Statte vient de se clôturer ce week-end sur un bilan une nouvelle fois excellent. D’une édition à l’autre, elle se développe et attire chaque année de plus en plus de monde. Il s’agit donc d’un évènement qui répond à une vraie demande et qu’il faut continuer de soutenir.

Le succès de l’évènement engendre toutefois certaines difficultés en termes de sécurité aux abords du champ de foire, sur lesquelles le Collège communal doit se pencher très sérieusement en vue des éditions futures, sous peine d’avoir un jour un véritable accident grave.

Plusieurs Hutois nous ont en effet interpellés à la suite d’accrochages qu’ils avaient eu, ou manqué d’avoir, à cet endroit. Une Hutoise a par exemple expliqué y avoir heurté un enfant qui sortait de la foire, alors qu’elle respectait pourtant parfaitement le code de la route. Heureusement, elle roulait doucement et tout le monde en est sorti indemne, mais le risque d’accident existe réellement, surtout quand il commence à faire noir.

Lors du Conseil communal de ce 13 novembre, nous interrogerons donc le Collège communal sur les mesures à prendre pour sécuriser les abords du champ de foire.

En vue des futures éditions de la Foire à 1€, ne serait-il ainsi pas opportun que la Ville prenne des mesures afin de mieux sécuriser les déplacements piétons aux abords du champ de foire ?

Ne pourrait-on pas songer, par exemple, à agrandir encore l’aire de parking et à créer une entrée sur la foire depuis celle-ci ? Nous pourrions aussi baliser et protéger les déplacements le long de la chaussée grâce à des installations temporaires, type blocs de béton ou autres. Pourquoi ne pas également envisager le placement d’un passage pour piétons éclairé à proximité ?

Voici quelques-unes des propositions que nous formulerons au prochain Conseil communal afin que cet évènement reste toujours une fête !

Share

Plan de transport 2017-2020 de la SNCB : une opportunité à saisir !

sncb

La SNCB consulte actuellement les Collèges communaux afin d’avoir leur avis sur son futur plan de transport 2017-2020. Alors que de nombreux navetteurs hutois expérimentent au quotidien les difficultés posées par la version actuelle du plan, en vigueur depuis décembre 2014, la consultation en cours est donc l’occasion de tenter d’améliorer les choses !

C’est pourquoi, lors du Conseil communal de ce 21 juin, nous demanderons au Collège la position qu’il a défendue auprès de la SNCB, afin d’améliorer la vie des navetteurs. Et dans le cas où il n’a pas encore rendu d’avis, quelle position compte-t-il défendre ?

A-t-il, ou compte-t-il, attirer l’attention de la SNCB sur la nécessité de ré-augmenter les arrêts des trains à la gare de Statte, tout en maintenant suffisamment d’arrêts à Andenne ?

Qu’en est-il de l’allongement qu’ont connu les temps de trajet vers Liège et Namur ?

Quid des trains directs vers Bruxelles dont le nombre a diminué depuis 2014 ?

Et enfin, le Collège a-t-il, ou va-t-il, plaider pour un rétablissement, voire un développement, des trains tôt le matin et tard le soir ?

Tous ces éléments sont essentiels au développement d’une véritable mobilité digne du 21è siècle, afin d’offrir aux utilisateurs du service public qu’est la SNCB une réponse efficace à leurs attentes. Et la consultation actuellement en cours est le moment idéal pour le faire !

Share