Huy Ville Zéro Déchet : un an après, la Ville va-t-elle enfin avancer ?

Le 27 février 2018, il y a tout juste un an, le groupe Ecolo proposait que la Ville de Huy s’inscrive dans une dynamique zéro déchet, à l’instar de plusieurs communes de notre arrondissement comme Héron, Braives et Waremme. Nous avions notamment proposé de passer aux gobelets réutilisables pour les évènements de la Ville et les évènements privés, de lancer des défis familles zéro déchet, de limiter l’usage du plastique au sein de l’administration… 

A l’époque, le Collège avait refusé, estimant que la Ville en faisait déjà beaucoup.

Un an plus tard, les mentalités ont, semble-t-il, évolué, puisqu’un jeune conseiller de la majorité proposera au Conseil communal de ce 26 janvier d’avancer dans la dynamique du zéro déchet et du zéro plastique. Les marches pour le climat ne sont sans doute pas étrangères à ce changement de point de vue dans la majorité et nous nous réjouissons de voir les lignes enfin bouger. 

Nous espérons surtout que de vraies actions concrètes pourront déboucher de cette prise de conscience collective. 

Alors maintenant, avançons ! Et ne nous limitons pas aux touillettes dans le café et aux gobelets réutilisables. Il y a énormément de travail à faire, et pas seulement à l’intérieur de l’administration, mais aussi dans la sensibilisation du grand public.

De nombreuses actions sont possibles, parmi lesquelles la mise en place d’une EcoTeam, la mise à disposition de fontaines d’eau comme Ecolo l’a proposé au mois d’août dernier, la transformation des événements locaux en évènements 100 % Zéro Déchet, l’organisation de défis familles zéro déchet, la suppression de tout plastique dans l’administration lorsqu’une alternative est possible, l’installation de poubelles de tri, un réel soutien aux initiatives citoyennes Zéro Déchet, le développement d’actions Zéro Déchet à destination des écoles et des jeunes, la mobilisation des commerçants, producteurs locaux, circuits courts autour du Zéro Déchet et bien d’autres.

Le Collège s’engagera-t-il enfin dans cette voie ? Réponse lors du Conseil communal de ce 26 février…

Share

Une salle de blocus pour étudiants à Huy ?

En mai dernier, nous avions interrogé le Collège communal pour demander la création d’une salle de blocus à disposition des étudiants durant les périodes de bloque en janvier, mai-juin et août-septembre. A l’époque, seule la Ville de Waremme proposait ce service dans notre région. Depuis lors, d’autres communes lui ont emboîté le pas, comme Anthisnes et bientôt Wanze.

Cela répond en effet à une véritable demande des étudiants pour lesquels l’étude à la maison n’offre pas toujours les conditions optimales en termes de concentration et d’efficacité. Ils sont également de plus en plus nombreux à préférer travailler en groupe.

Ne pourrait-on pas dès lors mettre ce système en place à Huy dès le blocus de mai prochain ?

A l’époque, le Collège avait répondu que la bibliothèque communale remplissait déjà ce rôle. La bibliothèque est toutefois loin d’être adaptée aux besoins des étudiants et ne peut donc constituer qu’une solution de secours. Elle ne peut ainsi malheureusement pas servir de lieu d’étude régulier en raison notamment d’horaires d’ouverture fort restrictifs qui ne correspondent pas aux nécessités d’un blocus. Elle est notamment fermée le lundi et plusieurs matinées en semaine, ainsi qu’une grosse partie du week-end, ce qui ne répond évidemment pas aux nécessités d’un blocus.

C’est pourquoi, nous demandons la création d’une véritable salle réservée aux blocus, facilement accessible et équipée de wifi, avec des horaires assez larges. On pourrait également y organiser des activités favorisant l’étude, avec notamment du coaching méthodologique ou des ateliers de détente. Elle pourrait même être gérée en cogestion avec les étudiants eux-mêmes.

Espérons que le nouvel échevin de la jeunesse soit plus réceptif à cette idée. Réponse lors du Conseil communal de ce 26 février…

Share

Et si on aménageait le tunnel du pont de chemin de fer ?

Le tunnel situé à l’extrémité du pont de chemin de fer est emprunté quotidiennement par de nombreuses personnes, notamment des joggeurs. Il est donc question depuis des années de l’éclairer pour assurer le confort et la sécurité des usagers. 

Pendant longtemps, la SNCB refusait toutefois de réaliser de tels aménagements étant donné que le tunnel n’était en principe pas prévu pour les piétons.

Mais au mois de novembre dernier, le Collège m’a confirmé l’accord de la SNCB pour aménager un RAVEL sur le pont de fer. Les plans sont dessinés, il manquerait juste l’autorisation de la Région wallonne.

Dans l’attente de l’aménagement du RAVEL, qui pourrait encore prendre un certain temps, pourrait-on dès lors prendre les mesures dès à présent pour éclairer le tunnel, puisque la SNCB a marqué son accord sur l’ouverture du tunnel aux piétons ? 

C’est la question que je poserai au Conseil communal de ce 26 février 2018.

Share

Rodrigue DEMEUSE et Géraldine BLAVIER en duo à la Région !

Communiqué de presse – Ecolo Huy-Waremme

Réunis en assemblée générale ce jeudi 31 janvier 2019, les membres d’Ecolo Huy-Waremme ont désigné l’ensemble des candidates et candidats qui porteront le projet d’Ecolo pour les élections de mai prochain. Ils ont très largement plébiscité ces derniers et ce qu’ils représentent : de la jeunesse, du dynamisme, des compétences fortes et diversifiées au service d’un projet de société enthousiasmant et porteur d’espoir.

Ecolo est ainsi le premier parti à se mettre en ordre de marche pour relever les énormes défis auxquels sont confrontés notre société en général, et notre arrondissement en particulier. Les enjeux sociaux, environnementaux et démocratiques n’ont jamais été aussi grands. Il y a urgence et les citoyens, jeunes en tête, se font entendre plus fort que jamais pour exiger des réponses fortes et courageuses en vue d’une transformation profonde de la société.

Une liste complète et équilibrée !

Les militants d’Ecolo ont entendu ce message en désignant démocratiquement, pour emmener la liste à la Région des candidats qui appartiennent à cette « génération climat » et qui sont bien décidés à bousculer la politique traditionnelle du « on a toujours fait comme ça ». Ils peuvent également compter sur le soutien et l’engagement, à leurs côtés, de personnalités plus expérimentées pour porter les priorités d’Ecolo : la transition énergétique, la lutte contre les dérèglements climatiques, la protection de la biodiversité et de notre cadre de vie, l’inclusion sociale et la lutte contre la précarité, l’alimentation saine et durable, la mobilité, la démocratie et la transparence en politique, la culture, le soutien aux acteurs de l’enseignement, aux TPE et indépendants… Tous ces ingrédients d’un projet de société positif, capable de recréer du lien, du sens et du bonheur pour toutes et tous.

C’est Rodrigue Demeuse qui emmènera la liste avec passion et détermination.Du haut de ses 26 ans, ce Hutois bosseur et dynamique a déjà une véritable expérience politique et professionnelle. Conseiller communal à Huy depuis 2012 et chef de groupe, il incarne une nouvelle génération politique capable de faire bouger les lignes et d’apporter du sang frais et des idées neuves. Avocat investi au quotidien dans l’accompagnement des pouvoirs locaux et assistant à l’Université de Namur, il est passionné tant par les sujets régionaux que communautaires, tels que la démocratie participative, la fiscalité, la transition énergétique et économique, la jeunesse et l’enseignement fondamental et supérieur.

Géraldine Blavier, 33 ans, maman de 2 enfants et militante écologiste enthousiaste et engagée de longue date, sera à ses côtés pour former un duo de tête complémentaire et dynamique. Originaire de Liège, où elle fera un passage remarqué au Conseil communal, elle vit désormais à Remicourt, où elle a été élue conseillère communale lors des dernières élections. Son travail d’agent de développement à la Fédération rurale de Wallonie l’amène à parcourir chaque jour les communes rurales de notre arrondissement pour y mettre en place des projets en matière d’agriculture, de mobilité, de logement, de transition écologique, sociale et démocratique, qui sont donc logiquement les sujets qu’elle portera plus particulièrement dans cette campagne.

Les autres candidates et candidats de la liste régionale apportent leur expérience militante, sociale et politique, notamment via la présence de Jean-Michel Javaux à la dernière suppléance, en soutien à cette nouvelle génération.

Seule la première place en suppléance est laissée libre et sera complétée ultérieurement par une candidate féminine sur proposition du bureau de campagne régional, dans les prochaines semaines.

Voici donc la liste régionale complète :

Pour les effectifs :

1. Rodrigue DEMEUSE, 26 ans, Huy, avocat et assistant à l’Unamur

2. Géraldine BLAVIER, 33 ans, Remicourt, agent de développement à la FRW

3. Luc VIATOUR, 56 ans, Héron, professeur et président du CPAS

4. Isabelle DENYS, 39 ans, Marchin, directrice d’école primaire

Pour les suppléants :

1. ….

2. Johan VOLONT, 48 ans, Hannut, fonctionnaire fédéral

3. Julie FANIEL, 28 ans, Wanze, professeure

4. Jean-Michel JAVAUX, 51 ans, Amay, bourgmestre

Une rencontre avec la presse sera organisée dans les prochaines semaines pour vous présenter ces différents candidats ainsi que nos priorités pour la campagne qui démarre.

Share