Mon parcours

Hutois de 27 ans aux racines condruziennes, je me suis très tôt investi dans ma région, successivement au sein des mouvements de jeunesse, dans les ASBL communales, chez Ecolo J Huy Waremme et, depuis 2012, sur les bancs du Conseil communal de Huy.

Depuis juin 2019, j’ai la chance de siéger au Parlement de Wallonie et, par conséquent, au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. J’ai également le privilège de représenter ces assemblées au Sénat, devenu un lieu de discussion entre les communautés et régions de notre pays. Pour me consacrer pleinement à cette fonction très prenante, j’ai mis de côté ma carrière d’avocat au Barreau de Liège et celle d’assistant à l’Université de Namur.

Appartenant à une génération baignée depuis toujours par un discours de crise sociale, environnementale et économique, cette génération présentée comme la dernière à pouvoir changer les choses, c’est conscient de cette responsabilité que j’ai souhaité m’engager.

Aujourd’hui, se lève une vague d’espoir. Nous sommes des milliers dans la rue pour exiger des réformes profondes. Je suis fier d’appartenir à cette génération qui prend conscience que le problème ne réside pas dans les dysfonctionnements du système, mais dans son fonctionnement. Cette mobilisation appelle une réponse forte et courageuse. C’est à la fois une immense responsabilité et un défi colossal que nous devons relever tous ensemble : responsables politiques, citoyens et acteurs socio-économiques. Alors saisissons cette opportunité pour placer la Wallonie, et notre arrondissement de Huy-Waremme, au cœur de la transition. Une transition juste et solidaire qui ne laisse personne au bord du chemin et apporte une meilleure qualité de vie à chacun.